Durée de lecture : 17 min

Arnouville et sa Gare

Gare Villiers-le-Bel, Gonesse, Arnouville

En 1854

La Compagnie des Chemins de Fer du Nord n'exploitait qu’une ligne Paris - Pontoise - Creil pour mettre la capitale en relation avec tout le nord de le France.
Pour pallier ce problème et répondre à un trafic toujours plus croissant, elle projeta une seconde ligne plus directe Paris- St Denis- Chantilly - Creil.
Ce tracé ne touchait aucune localité quant à ses habitations. Le centre de la commune d'Arnouville n'était distant que de 2 km. Mais il fallut déjà exproprier les exploitants de nombreuses parcelles...
La ligne fut mise en circulation en 1856 et la gare proprement dite créée en 1859 avec pour dénomination "gare de Villiers-le-Bel/Gonesse" bien que située sur le territoire d'Arnouville.
Ironie du sort ...qui ne fut jamais corrigée malgré les nombreuses demandes de rectifications.
C'est à partir de cette époque que l'on commença à construire dans ce quartier avec évidemment des bâtiments pour le commerce et l’industrie (restaurant Langlois (en 1861), les briqueteries  Malfètes, Lefèvre ...). Puis les années passèrent, différents événements se succédèrent et ponctuèrent la vie de notre station ferroviaire.

Gare Arnouville Villiers le Bel Gonesse au début

En 1865

Le Conseil Municipal demanda à la Compagnie des Chemins de Fer du Nord la création d'un passage souterrain,  pour permettre aux Arnouvillois d'accéder à la gare sans faire de grands détours par les ponts. La souscription volontaire lancée par la Ville pour financer la part qui lui revenait s'étant avérée insuffisante,  le projet fut abandonné au profit de la construction d'une passerelle en bois. Celle-ci fut établie en 1868, agrandie en 1901 et remplacée en 1921 par une passerelle en béton.

En 1906

On suréleva d'un deuxième étage les deux ailes du bâtiment de la gare. Le fronton et la façade ont alors été modifiés.

Gare Arnouville Villiers le Bel Gonesse vers 1906

Les années 80/81 virent enfin la réalisation du souterrain si attendu des usagers. Mais la construction de ce dernier sonna progressivement le glas de la passerelle qui, hélas, finit en pièces détachées dans la nuit du 8 au 9 Mai 1991.  Toute une époque!

En 1987

En cette année, avait lieu cette fois la première liaison avec Le Châtelet. Vingt minutes seulement pour
se rendre de Villiers-Le-Bel/Gonesse/Arnouville au centre de Paris.

En 1988

Comme on n'arrête pas le progrès, la SNCF lança son projet de 5ème voie. Le profil du TGV Nord se dessinait. Il fallut cinq ans d'études, d'âpres discussions, et de travaux.  Enfin Paris - Lille (en deux heures de temps) vit le jour. De quoi faire rêver en voyant ces beaux trains couleur azur.
A bientôt l'Angleterre, à bientôt l'Europe.

Le 4 Décembre 1993

Inauguration officielle de la rame du TGV Nord à l'effigie d'Arnouville.
Le blason d'Arnouville sur une rame justifiera notre contribution à cette perpétuelle course contre la montre mise en œuvre par la SNCF pour rallier différentes villes. TGV, (Train à Grande Vitesse). Que de "rails parcourus" depuis le passage du premier train à vapeur dans notre station...

Gare Arnouville - Gonesse - Villiers-le-Bel

La gare en 2008

Gare SNCF d'Arnouville en 2008

La gare d'Arnouville
Merci de partager :
Étiqueté avec :        

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de