Durée de lecture : 15 min

Comment occupons-nous nos journées?

Avec mes Compagnons les 3 ânes, (pas si bêtes que cela), les vaches et les moutons, nous mangeons dans les près où l'herbe est si belle, si appétissante, surtout après ce printemps pluvieux. Parfois même, il nous est arrivé d'aller brouter dans ce qu'il est coutume d'appeler "le lac sec". Ce dernier est un bassin de rétention d'eau. En temps normal, l'endroit est assez agréable, quoique un peu marécageux.
De jolis joncs et des chardons de toutes les couleurs poussent un peu partout. Mais ce que nous préférons par dessus-tout, ce sont les herbes folles.

Le lac sec de la ferme des Condos
Le lac sec de la ferme des Condos

Nous allons boire dans le petit ruisseau, appelé le "Petit Rosne". (Cliquez sur la photo. pour voir le peu d'eau actuellement). Il serpente doucement au milieu de toute cette végétation. Il est rejoint par "Le Croult", un autre petit cours d'eau, un peu après le Rond Point du Christ, en direction de Bonneuil-en-France.Là, nous retrouvons nos amis les canards qui barbotent joyeusement. Ils avancent rapidement entre les deux murets, puisque la construction de ces derniers a été faite pour bien canaliser leur débit.
Ce bassin de rétention, le "SIAH" existe depuis de nombreuses années. Le "SIAH" signifie (S)yndicat (I)ntercommunal pour l'(A)ménagement (H)ydraulique des Vallées du Croult et du Petit Rosne.
Le Président actuel de ce Syndicat est Monsieur G. Messager, Maire de Louvres. Merci à lui de bien gérer tous ces différents bassins. Chacun d'eux est une zone de stockage des eaux excédentaires. Le principe en est simple. Quand, en amont, un bassin est à son maximum, on ouvre les vannes vers le bassin situé en aval et ainsi de suite. Cela évite de nombreuses inondations.
Et encore, Nous, les habitants momentanés du "Lac sec" nous ne nous inquiétons pas trop, car les orages ne sont pas très fréquents. Heureusement pour nous!
Les inondations, qui jadis pouvaient atteindre le dernier Hameau du Chemin des Condos et même le Centre du Vieux Pays d'Arnouville, ne sont plus monnaie courante. Cependant, aujourd'hui par ce temps caniculaire, nous ne sommes pas sur la photographie. La sagesse nous a poussés à rester à l'ombre de nos hangars, couchés sur la paille bien fraîche.

(Parfois, nous poussons une petite pointe en direction du Château, mais pour nous, Interdiction d'y pénétrer. Surtout que selon une ancienne histoire, de "Coquines Vaches" auraient mangé quelques feuilles de bananiers plantés dans le parc. Elles ont bien juré de ne plus recommencer).
Par contre, lorsque de gros orages éclatent dans le secteur, nous avons TOUS intérêt à déguerpir. Il faut quitter les lieux précipitamment, car l'eau monte à une vitesse fulgurante. Elle recouvre toute la végétation et va même juqu'au petit chemin qui longe habituellement le "lac sec". Des visiteurs de le Ferme s'y promènent d'ailleurs souvent.

Les inondations - Ferme des Condos
Les inondations - Ferme des Condos

Quand l'eau se retire, quelque temps après, c'est un véritable spectacle de désolation. Il y a des papiers partout, des sacs et des bouteilles en plastique, des détritus de toutes sortes.

Des détritus près de la ferme des Condos
Des détritus près de la ferme des Condos

Il nous faut faire attention de ne rien avaler, car tout cela peut être très dangereux pour notre santé, comme nous le savons tous! Heureusement tout est nettoyé régulièrement, pour le bonheur de visiteurs aussi.

Une nouvelle Ferme à Arnouville?

Partagez :

Étiqueté avec :                            

2 avis sur « Une nouvelle Ferme à Arnouville? »

  • 16 août 2012 à 1 h 15 min
    Permalien

    Le contenu du commentaire, c'est pas comme moi, j'ai perdu les souvenirs d'Arnouville-lès-Gonesse et tant pis, c'est comme ma route, allez, merci de m'avoir envoyer un message et merci beaucoup.

    Répondre
  • 16 août 2012 à 1 h 10 min
    Permalien

    Bonjour, super ce que vous faites, il faut bien les récompenser les pauvre il le mérite bien comme le respect je trouve super, à bientôt.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *