Le Jumelage

Histoire du Jumelage

Dès 1977, le Maire d'ArnouvilleM.Claude Bigel, évoque l’idée d’un jumelage.
Le soin de choisir une ville est confié à M. Abel Hussenot, alors adjoint au maire.

Plusieurs villes sont visitées, mais aucune ne donne satisfaction.

Et c'est une amie allemande de M.Hussenot, le Docteur Stûbler qui suggére la possibilité d'un jumelage avec la ville de Miltenberg.
Ce dernier se concrétise le 30 Août 1981 à Miltenberg et s’officialise à Arnouville en 1982 par les deux Maires de l'époque: M. Anton Vogel et M. Claude Bigel.

Les Artisans du Jumelage.
Ils ont créé le Jumelage.

Voici le livre des accords entre les 2 villes

Le livre du Jumelage.
Le livre des accords entre les 2 villes.

et un extrait du serment de jumelage prononcé ce jour-là: «… En ce jour, nous prenons l’engagement solennel de maintenir des liens entre les municipalités de nos deux communes. De favoriser, en tous domaines, les échanges entre leurs habitants. De développer, par une meilleure compréhension mutuelle, le sentiment vivant de la Fraternité Européenne. Et enfin de conjuguer nos efforts afin d’aider dans la pleine mesure de nos moyens aux succès de cette nécessaire entreprise de Paix et de Prospérité

Toutes ces personnes écoutent avec beaucoup d’attention.

On écoute les accords du jumelage.
Sur la terrasse du château.

 

Retenons quelques dates parmi beaucoup d’autres.

En juin 1980, ont lieu les prémices de notre jumelage. Pour cela, la municipalité est reçue officiellement par le Bourgmestre de Miltenberg et son conseil municipal.

A notre tour, le 11janvier 1981, nous invitons officiellement le maire M.Vogel et ses collègues à assister, chez nous, à la traditionnelle cérémonie des vœux.

Deux dates sont alors retenues pour la signature des actes officiels : le 30 août 1981 à Miltenberg. le 20 juin 1982 à Arnouville-les-Gonesse (nom de l’époque).

Voici ce qui se passe lors des festivités dans notre ville. Le 18 juin: Remise des clés

Remise des clefs de la ville.
Remise des clefs de la ville

et le soir un magnifique concert donné par  les Petits Chanteurs à la Croix de Bois.

Les Petits Chanteurs à le Croix de Bois.
Un très bel orchestre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dimanche matin, on célèbre une messe à l’Eglise Notre-Dame de la Paix. A gauche, après l'enfant de choeur, on  peut reconnaître le Père Jamgotchian de l'église apostolique et le Père Athanas Kessedjian de l'église catholique.

Office religieux à Notre Dame de la Paix.
Office religieux.

Ils célèbrent l'office religieux.

 

 

 

 

 

 

Le 20 juin, Mrs. Vogel ,

Le Bourgmestre signe.
Anton Vogel signe.

 

 

 

 

 

 

 

 

Bigel et Hussenot signent sur la terrasse de notre château  les documents liant nos 2 cités.

Ce jumelage fonctionne sur le plan culturel et sportif. Ici des athlètes miltenbergeois arrivent au stade Léo Lagrange. Ils disputent une épreuve. Après leur succès, ils reçoivent une  belle coupe bien méritée ainsi qu'un diplôme à encadrer dès leur retour à Miltenberg.

Un souvenir de leur course.
Un diplôme souvenir
Les sportifs arrivent au stade.
Arrivée des sportifs.

 

 

 

 

 

 

 

Remise de la coupe.
La coupe est remise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis 1981, ces villes font de gros efforts d’imagination dans ces différents domaines. En 1987, elles célèbrent les 750 ans de cette ville créée en 1237, au bord du Main.

Ainsi les orchestres de Miltenberg et de ses environs, la Chorale Mélomania et le grand pianiste concertiste M. Punzmann viennent chez nous. En échange, l’Orchestre de notre Conservatoire et la Formation de la Gamme Argonvilloise sont très appréciés dans cette ville. Les Sapeurs-Pompiers de Villiers-le-Bel prennent contact avec ceux de notre ville jumelle. Idem pour les Banques Populaires Allemande et Française. Rencontres avec notre «Club Sourire».

Quelques dates plus précises, en mai 1984, une délégation de notre commune se rend sur les bords du Main pour participer au baptême d’un bateau d’aviron nommé «Ville d’Arnouville». Fin 1984 également, le conseil municipal de Miltenberg donne le nom d’ «Arnouville» à une nouvelle artère du quartier neuf situé au nord de la ville.

En février 1988, le CES Jean Moulin organise un voyage pour rencontrer des élèves d’un C.E.S. allemands. A Pâques, ceux-ci ont été, à leur tour, accueillis chez nous.

Pour les adultes, les deux villes organisent des voyages collectifs. Ainsi cette année-là, une cinquantaine de Miltenbergeois viennent chez nous. Nous faisons découvrir Paris en utilisant le RER et le métro. Une promenade en bateau-mouche les  ravit. Pour clôturer ce séjour, on organise un buffet le dimanche midi. Enfin en septembre, un groupe de jeunes adolescents arnouvillois  participe aux «Jeux sans frontières» organisés par le district de Miltenberg. Six équipes de nationalités différentes y participent. Pour ne vous citer que quelques exemples de nos belles relations.

Merci à Mme Nigoghossian pour ces photos.

Depuis 1991, M.Jaochim Bieber a succédé à M.Anton Vogel. Ces deux maires sont des musiciens émérites : M.Vogel joue de l'orgue et du piano, M.Bieber : de la trompette et du clairon (il fait partie de l'orchestre de la Ville).

Miltenberg est une ville située au nord de la Bavière, à environ 800 km de notre ville. La population compte environ 12500 habitants.

Vue de la ville Miltenberg, jumelée à Arnouville

Présentation de la ville

Cette jolie ville, chargée d'Histoire, se trouve dans un vallon encaissé au fond duquel serpente un affluent du Rhin : Le Main, avec à flanc de coteau de nombreux vignobles. Les traditionnelles promenades en bateaux permettent de les admirer et de jeter un coup d’œil sur le versant opposé montagneux où sont nichés de nombreux pavillons au milieu  des sapins : La Forêt Noire.

La vieille ville date de 1237 : des rues pavées, des enseignes de magasins en fer forgé, comme autrefois, lui donnent un cachet particulier. Les maisons à colombages sont décorées dès le printemps d'une multitude de géraniums qui retombent en cascade sur le bord des fenêtres.

Les personnes qui connaissent les villes françaises alsaciennes telles que Riquewhir, Ribeauvillé...seront séduites par Miltenberg qui possède en plus une jolie rivière...le charme de l'eau!

La rue principale se termine  par une magnifique place (Marktplatz ou Place du Marché) avec, au centre, une fontaine "Schnatterloch ou Trou des Bavardes).
Un musée, une église forment avec cette dernière un ensemble surprenant de toute beauté.

D'autres bâtiments très intéressants sont à voir dans la Ville et pour n'en citer que quelques uns : l'ancienne mairie, une des plus antiques auberges de la région, une vieille pharmacie, la distillerie de la bière, les caves à vin (le vin de Miltenberg), les différents ponts qui enjambent "Le Main", les tours permettant d'entrer dans la cité...

Nous ne pouvons tout énumérer : le mieux, c'est d'y aller et de constater par vous-même que Miltenberg vaut le détour... et mérite son appellation de "L'Une des Perles du Main".

La fête de la Saint Michel (Michaelismesse)

Fin Août, commence cette grande fête populaire qui draine toute la région et dure plus d'une semaine.

L'ouverture se fait avec un grand défilé dans la longue rue principale: tous les groupes folkloriques du coin, toutes les fanfares, toutes les associations diverses se donnent rendez-vous pour le plus grand plaisir des badauds venus de loin souvent et parfois même ...d'Arnouville !

Les personnalités locales, grimpées dans des calèches, jettent à qui mieux mieux bonbons,confettis... D'autres se promènent costumées en échevins et tout cela dans "une ambiance bonne enfant".

Fête de la saint Michel Michaelismesse à Miltenberg

Anton Vogel, ancien maire de Miltenberg et son Épouse.

Chaque matin de cette période de fête : le programme :  déguster un hareng, accompagné d'un petit verre de vin blanc, assis sur les durs bancs disposés de chaque côté des tables en bois tout le long de la rue ! Il faut s'habituer à ce rituel...

N'oublions pas aussi toutes les petites échoppes disséminées  çà et là, où  l'on vous fait une démonstration d'anciens métiers :
ciseleurs  sur bois, sur cuivre...graveurs sur verre,  création de paniers..., fabrication de vitraux à l'ancienne... :  il y en a pour tous les goûts et... toutes les bourses !

Et alors, en fin de journée, sur les coups de 18h, rendez-vous sous l'immense tente installée pour la circonstance, où dans une ambiance du "tonnerre", c'est le cas de le dire, vu les décibels qui règnent sous la toile, vous prenez place à une table, serrés "comme des sardines" avec vos amis et en avant pour les "Prosit"  ( à la votre) réguliers déclenchés toutes les 10 minutes par, ou l'orchestre du moment, ou une table en manque ...
À chaque "cri guerrier" vous devez normalement boire "cul sec" votre chope d'un litre de bière : il faut tenir le choc, pas simplement la chope! Je ne vous parle pas de l'état de certaines personnes !

Deux "choses" spectaculaires aussi à signaler : la mise en perce du tonneau de bière qui annonce le début de la fête sous la tente :
c'est M. Le Maire de Miltenberg qui procède à l'opération...et le jet arrose en général toutes les premières tables...

Les serveuses, costumées en bavaroises, transportent à bout de bras, 5 chopes dans chaque main.
Faites le compte : un véritable exploit!
Vous pouvez aussi commander des frites , des saucisses de...Francfort, du poulet...

Et, après avoir fait bombance, pour bien digérer, vous sortez, (si vous le pouvez) , de la tente et vous allez faire un tour de "grande roue" puisqu'une telle fête ne pourrait exister sans une sorte de "Foire du Trône" avec toutes les animations que cela comporte: manèges des plus spectaculaires, tirs, loteries...

Êtes-vous convaincus. Que l'on se s'ennuie pas dans cette ville ?

Alors vite : Inscrivez-vous au prochain voyage pour Miltenberg .

Les Environs de Miltenberg

De nombreuses petites communes sont rattachées administrativement à MiltenbergAmorbach, Schippach, Wendsdorf...Chacune a un charme différent et mérite le détour.

Cliquer sur 2 en dessous pour lire la suite de l'article, merci

Partage sur :

Laisser un commentaire