Durée de lecture : 24 min

Paul Mazurier ancien maire d'Arnouville

Monsieur Paul Mazurier

Il est né le 12-03-1905 à Clermont-Ferrant (Puy-de-Dôme).
Il fut maire d'Arnouville de 1947 à 1976.
Il fut député ( Parti Socialiste), élu dans la 10e circonscription de Seine-et-Oise et siégea à la Chambre du 30-11-1958 au 09-10- 1962.
Il fut également Vice-Président du Conseil Général de Seine-et-Oise.
Il est décédé à Arnouville le 09-01-1981.

M. Mazurier fut maire de la commune pendant presque 30 ans.

Sous sa mandature de nombreuses réalisations virent le jour à Arnouville. il œuvra dans de multiples domaines:

L'Enseignement :

- Réalisation du groupe scolaire Jean  Jaurès en remplacement de la "D.C.A.".
- Agrandissement de l'école Danielle Casanova.
- Création de l'école maternelle Anna Fabre.
- Création de l'école maternelle Claude Demange.
- Création du groupe scolaire Victor Hugo.

En 1962, la municipalité décide de la cession à l'état d'un terrain situé Avenue Charles Vaillant, pour la construction d'un collège d'enseignement technique, le L.E.P. actuel. Celui-ci fut ouvert à la rentrée scolaire de 1966.
Des pressions furent exercées auprès de la préfecture pour doter la commune d'un C.E.S., vu le nombre important des élèves à scolariser.
Les travaux de construction commencèrent en 1973 , et l'établissement nommé Jean Moulin ouvrit ses portes à la rentrée scolaire de 1974-1975.

L'Habitat :

L'explosion démographique, après la guerre de 1939-1945, créa la nécessité de construire de nombreux logements:

- 1954 : La cité "Claude Demange", avec 210 pavillons en location-vente.
- 1956 : La cité d'Urgence, remplacée en 1976 par la construction d'un ensemble immobilier à caractère  individuel.
- 1958 : La cité Montauban, comprenant 38 pavillons Rue de la Gironde et Rue Montauban.
- 1956-1967 : Edification de H.L.M. "Terre et Famille", 300 logements répartis sur plusieurs terrains à différents endroits de la Ville.
- 1977 : Construction de petits immeubles Rue de la République.

La municipalité décida également la réalisation d'un lotissement pour permettre d'acquérir, à leur prix de revient, des terrains destinés à la construction individuelle, entre la ruelle Broussard et le Chemin des Condos.

Les Sports :

- 1948 : Acquisition d'un terrain pour la construction d'un stade terminé en 1951, doté d'une tribune en 1965 et qui porte le nom de "Stade Léo Lagrange".
- 1959 : Création d'une association C.S.M.A. : Club Sportif Municipal d'Arnouville.
- 1970 : Création d'un gymnase couvert inauguré en 1971 par M. A.Poher.
- 1975 : Ouverture d'un complexe sportif couvert construit près du C.E.S. Jean Moulin, le C.O.S.E.C.  appelé Auguste Delaune, en mémoire à un résistant français mort le 23-07-1943.

Les Travaux de Voirie :

- En 1971 : Élargissement de la rue Jean Jaurès.
- En 1972 :
Élargissement  de  la rue de la République.
- En 1976 : Aménagement et élargissement de la rue Jean Laugère.

 

Les Parkings :

- En 1950 : L'ancien garage du tramway (entre la place de la gare et le marché) est transformé en parking, ainsi qu'une partie de la cour de marchandises en 1962.
- En 1970 : A l'opposé du parking de la rue Jean Laugère (de l'autre côté de la voie ferrée) fut construit un autre parking.

 

Les Services Publics :

Les Sapeurs-Pompiers

- En 1971 : Dissolution du corps des sapeurs pompiers d'Arnouville , et rattachement de la commune au centre principal de Villiers-Le-Bel.

M. Bessiere Basile  est décoré, vu sur médaille république française ministère de l'intérieur hommage au dévouement sans date.
A gauche Madame Bonnard secrétaire de Monsieur Mazurier et l'enfant à demi caché devrait être le fils de Monsieur Rezza.

Hôtel de la Poste

- 15 Novembre 1963 : Ouverture de l'Hôtel principal des Postes, rue Jean Jaurès. Le bureau de poste situé Avenue Pierre Sémard,  jusqu'alors bureau principal, devenait une poste annexe.

 

Distribution d'Eau:

- Février 1958 : Début de la construction d'un château d'eau à L'Ermitage.

Syndicat Intercommunal d'Incinération d'Ordures Ménagères:

- En Mai 1970 : Une vingtaine de  communes se réunissent à la sous-préfecture de Montmorency pour étudier en commun la réalisation
- D'un Syndicat Intercommunal destiné à la réalisation d'une usine d'incinération d'ordures ménagères et de résidus urbains.

- De 1954 à 1977, il fut le 3e Président du SIAH, (Syndicat Intercommunal pour l'Aménagement Hydraulique des Vallées du Croult et du Petit Rosne).

Création d'un Service d'Aides Ménagères à Domicile:

- A compter du 1er Janvier 1977 : vu le nombre important des personnes âgées vivant à domicile.

Les Services Municipaux:

- En 1951 : Installation d'une mairie annexe rue Jean Laugère dans les locaux précédemment occupés par la Sécurité Sociale.
- En Septembre 1968 : Agrandissement de la mairie , en faisant construire 3 bureaux supplémentaires.
- En 1976 : La Municipalité décide de doter les services de la comptabilité d'un premier ordinateur de bureau.

 

Les Sites d'Histoires Locales :

La Salle Municipale:

- En 1963 : Construction de 2 salles de réunions en préfabriqué, mises à dispositions de toutes les sociétés locales, près du square Estienne d'Orves.

Le Patronage Municipal:

- En Octobre 1967 : Création de la Fédération des Francs et Franches Camarades.

Le Centre Aéré:

- En mars 1971 : Un centre aéré fonctionne soit à la salle municipale, soit dans le préau de l'école Danielle Casanova.

Les renseignements donnés sur M. Mazurier sont tirés du livre "Histoire d'Arnouville-lès-Gonesse" ouvrage publié par la municipalité, sous la direction de M. Lancharés. (D'après le livre de M. Maillat et suite aux travaux réalisés par M. Guadagnin.)

Une Rue d'Arnouville porte le nom de Paul Mazurier

Paul Mazurier

Partagez :

Étiqueté avec :                            

12 avis sur « Paul Mazurier »

  • 13 septembre 2014 à 8 h 23 min
    Permalien

    Suite à votre article sur les pompiers d' Arnouville les Gonesse ou j' ai fourni quatre photos .

    Mon oncle figure sur la remise de coupe à droite au premier rang .

    Mais son prénom étais françois basile comme son père et tout le monde le connaissait sous le prénom de basile il étais un enfant d' Arnouville les gonesse et célibataire.

    Il a fait parti depuis son plus jeune âge au corps des sapeurs pompiers en temps que bénévole et a obtenu plusieurs coupes et médailles, jusqu 'au rattachement de la commune au centre principal de Villiers-Le-Bel en 1971

    Tout les ans il faisait parti des voeux du Maire donc à bien connu Monsieur Paul Mazurier.

    Il faisait un grand jardin au chemin des Condos avec son père et frère pour la famille et l' élevage de volailles .

    Il exerçait le métier de maçon dans une grande entreprise et avant travaillait dans l' agriculture .

    bonne journée
    Bessiere roger

    Répondre
    • 13 septembre 2014 à 10 h 14 min
      Permalien

      Bonjour Monsieur BESSIERE,
      Nous vous remercions pour ces toutes ces précisions.
      Jusqu'à présent nous n'avions pas de photos des pompiers d'Arnouville.
      Mais grâce à vous, non seulement nous en avons, mais encore nous que votre oncle a bien connu cet ancien Maire de la commune.
      Toutes nos félicitations à ce jeune bénévole.
      Il a bien mérité d'être récompensé.
      De plus, il a exercé de nombreux métiers dans notre Ville.
      Un peu un "artiste" de ses dix doigts!

      Répondre
  • 16 juillet 2014 à 18 h 36 min
    Permalien

    Dans mon cœur , je n'oublierais jamais mes camarades et tous le monde .
    peu importe leur noms , c'est leurs souvenirs , leurs visages qui me le rappel.
    "les anciens de 1968/1971 avec moi " si vous voulez.

    Répondre
    • 16 juillet 2014 à 20 h 48 min
      Permalien

      Monsieur Fourel,
      Vous rendez vraiment un bel hommage à toutes les Personnes que vous avez connues.
      Elles vous remercient par notre biais.

      Répondre
  • 16 juillet 2014 à 12 h 28 min
    Permalien

    Comptez vous rebaptiser "le fer à cheval" afin d'y laisser un message historique.?
    Et en même temps y faire figurer le nom de l'ancien Maire Monsieur Paul Mazurier , tout en y rappelant sa mémoire dans ce lieu. avec un mot historique y associant l'exécutif qui honorait les élèves ?

    Répondre
    • 16 juillet 2014 à 16 h 22 min
      Permalien

      Monsieur Fourel,
      Quelle bonne idée vous avez!
      Un "Fer à cheval" n'est-il pas un porte-bonheur?
      Le nom de cet ancien Maire de notre Commune, associé aux Responsables du Château sera gravé à JAMAIS dans ce lieu.
      Nous vous proposons d'y ajouter les noms de tous les élèves, dont le vôtre bien sûr.

      Répondre
  • 14 juillet 2014 à 13 h 06 min
    Permalien

    Oui monsieur Mazurier m'a offert un gros Atlas mondial Larousse de l'époque , un livre sur Tabarly et Pen Duick... (son bateau). et un gros dictionnaire Larousse , mais je crois aussi un autre dictionnaire Larousse du savoir vivre. il y avait dans ce dictionnaire , des maths aux savoir servir la table .
    Pour ce qui est du "fer à cheval" c'est bien une sorte de petite arène en contrebas ,qui est en face de la grande entrée de la salle à manger de l'orangerie regardant le château sur la droite.
    En fait, la salle à manger au dos on voit le fer à cheval devant en contrebas et le château longitudinalement avec sa chapelle sur la droite .

    Répondre
    • 14 juillet 2014 à 14 h 32 min
      Permalien

      Quels magnifiques livres vous avez reçus de la part de Monsieur Mazurier!
      Vous avez dû ainsi pouvoir faire beaucoup de recherches.
      Il est bien dommage que la distribution des prix n'existe plus dans les écoles.
      Nous avions bien trouvé l'emplacement du "Fer à cheval".
      Vous l'avez même mieux situé que nous.
      Nous voyons que vous connaissez bien ce Château.
      C'était la Commission culturelle qui organisait les manifestations dont vous nous parlions.
      Le problème c'est que les pieds des bancs s'enfonçaient dans le sol, surtout les jours de pluie.
      Les spectateurs, quant à eux, avaient froid aux pieds.
      Mais la Mairie n'organise plus rien dans ce bel endroit.
      Notre site d'Histoire "Arnouville et son Passé" a pris ensuite le relais.
      Nous avons joué de nombreuses pièces de théâtre.
      Ces dernières se passaient toujours sur une estrade située devant la porte d'entrée principale.
      Quand il faisait beau, quelle chance pour nous!
      Mais quand le temps n'était pas favorable, cela nous posait beaucoup de problèmes.
      Aussi maintenant, tout se passe dans l'"Orangerie".
      Ainsi, le tour est joué!

      Répondre
  • 14 juillet 2014 à 11 h 05 min
    Permalien

    Lorsque vous avez l'orangerie derrière vous par l'entrée côté château , en face de vous en contrebas il y a un massif avec une stèle en arrondi , nous jardiniers on était au fer à cheval pour le fleurir . Oui , j'ai bien eu 3 diplômes cep,cepa,baa,et diplôme de fin d'études horticoles et agricole , enfin j'ai été honoré d'une douzaine de livres dont 3 de monsieur mazurier.

    Répondre
    • 14 juillet 2014 à 11 h 32 min
      Permalien

      Bonjour Monsieur Fourel,
      Félicitations pour TOUS vos diplômes et les livres que vous avez obtenus.
      Vous souvenez-vous des titres de ceux offerts par Monsieur Mazurier?
      "Le Fer à cheval" se trouve-t-il en face de la salle à manger?
      L'endroit où il a des escaliers qui descendait autrefois vers l'embarcadère.
      Cela forme comme une sorte "d'arène" pour donner des spectacles.
      Il y a quelques années, nous mettions des bancs pour faire des gradins.
      En bas, sur une estrade, des musiciens ou des danseurs se produisaient.
      Est-ce lieu auquel vous pensez?

      Répondre
  • 12 juillet 2014 à 21 h 52 min
    Permalien

    Fourel
    12 juillet 2014 à 21 h 19 min

    Vous me demandez si j’ai connu Monsieur Mazurier (ancien Maire d’Arnouville),

    Oui , j’ai connu Monsieur Mazurier ,
    Lors de la remise des prix en fin d’année scolaire , Monsieur Mazurier était présent avec l’exécutif pour honorer les élèves du château qui avaient bien travailler dans leurs études et obtenu leurs diplômes , c’était une belle cérémonie en hauteur devant l’orangerie, dehors au fer à cheval ,
    sur une liste les cœurs serrés on attendais son nom , les plus admiratifs étaient récompensés et chargés en diplômes enroulés d’un cordon rouge , cela s’accompagnait de livres d’aventures , de dictionnaires , ou encore de livres scientifiques , enfin de toutes sortes,
    Il suffit de regarder le film « la bicyclette bleue » de Régine Deforges pour voir la fillette qui reçoit ses livres d’honneur.
    Un ancien du château qui vous raconte.

    Répondre
    • 13 juillet 2014 à 18 h 36 min
      Permalien

      Bonsoir Monsieur Fourel,
      Votre commentaire est une nouvelle fois très instructif.
      Nous ne savions pas que Monsieur MAZURIER assistait à la distribution des prix au Château.
      Nous comprenons que les élèves devaient être impressionnés devant tant de personnalités.
      Nous avons deux questions à vous poser.
      De quel fer à cheval parlez-vous?
      Avez-vous personnellement reçu beaucoup de livres et de diplômes?
      MERCI à vous pour les réponses.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *